• Bonjour, j'ai eu difficile à sortir de dessous ma couette, il y faisait si bon!

    Dehors les gouttes d'eau crépitent sur le toit de la véranda, les dernières fleurs penchent lourdement leur tête et finissent par se coucher.

    Ma sœur arrivera donc sous la flotte de Novembre et pour demain, jour de la grande foire saint Martin, cette année pas de soleil mais du grand vent et de la pluie!

    Je vous ai choisi un beau poème de Maurice Carême pour vous souhaiter une bonne journée, je passerai demain matin car ce soir ma sœur ne veut pas rater son match de foot avec les diables rouges, j'essayerais de m'occuper autrement car moi et le foot ça fait 2!

    Cigalette

     

    Novembre

     

    Des cimes brouillées

    Sortent de la brume.

    Doucement s'allument

    Leurs branches rouillées.

     

    Des corbeaux tournoient

    Autour de la mare

    Où des feuilles rares

    Tournent et se noient.

     

    Les vents retiennent leur haleine.

    Le soleil se devine à peine.

    Le calme est grave, et l'on dirait

     

    Que du côté des étangs morts,

    La nature écoute, en secret,

    L'automne au loin sonner du cor.

     

    Maurice Carême

                                                                    Images PIXABAY

    Mouillé!

    Mouillé!


    10 commentaires
  • Bonjour, j'ai très mal dormis, avec l'humidité mes douleurs aux épaules ont été omniprésentes, j'ai juste mis du rouleau aux huiles essentiels, je n'aime guère prendre des antidouleurs.

    Et ce matin, j'étais à peine assise à mon bureau que je vois Poussette très captivée par quelque chose sur le chambranle de la porte de la cuisine...

    Et là, même si j'aime prendre en photos les araignées, mes poils se sont redressés sur mes bras et j'ai été secouée de frissons à la vue d'une Tégénaire de plus de 2 cm!

    J'ai fait reculer Poussette, et malgré mon aversion pour ces grandes araignées que l'on rencontre souvent dans les maisons, j'ai saisis un bocal et un carton fin, j'ai fait glisser l'araignée au sol sous le récipient, puis j'ai glissé le carton en dessous de l'araignée et puis je l'ai libérée au jardin!

    C'est la première fois que je n'écrase pas une telle bestiole,  c'est que malgré notre répugnance, ces araignées sont utile, elle se nourrissent d'un  grand nombres de petits insectes nuisible, tel que les mouches, moustiques, les acariens etc.

    Après cela, je me suis assise près de ma Poussette, j'ai pris mon livre de poèmes sur les chats et je lui ais lus le poème de Charles Baudelaire...Sur mon cœur amoureux...

    Aux amoureux des chats

    Elle écoutait en fermant les yeux...

    Alors pour tous les amoureux des chats, je vous offre un petit poème et photos de ma Poussette.

    Je vous souhaite une bonne matinée, Cigalette

     

    Poème de Guillaume Apollinaire

     

    Je souhaite...

     

    Je souhaite dans ma maison:

    Une femme ayant sa raison,

    Un chat passant parmi les livres,

    Des amis en toute saison

    Sans lesquels je ne peux pas vivre.

     

    Aux amoureux des chats

     

     

     

     

     

     


    9 commentaires
  • Bonsoir, tout d'abord j'aimerais vous dire que Woopy est en pleine forme il ne me quitte plus d'une semelle!!

    Petite balade tantôt poiles et cheveux au vent, et j'ai photographié ce bouleau que j'aime beaucoup, tant pour sa beauté, son élégance et la force qui s'en dégage.

    Et justement, hier Camille m'a donné un petit feuillet où l'on parle des arbres et j'aimerais partager avec vous ce petit textes écris par Francis Hallé " plaidoyer pour les arbres"

    3 ne devrions- nous pas, plutôt que de renier les arbres,  suivre l'exemple qu'ils nous offre?

    Silencieux et dignes, extraordinairement anciens et pourtant pleins d'avenir, beaux et utiles, autonomes et non violents, les arbres ne sont-ils pas les modèles dont nous avons besoin?"

    Je vous souhaite une bonne soirée, à demain, Cigalette

    Les arbres

    Les arbres

    Les arbres

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    7 commentaires
  • Bonjour, je vous offre ce matin ce très beau poème je n'ai pas découvert l'auteur, ce poème se trouvait dans un ancien cahier d'école de mon amie Camille.

    Alors j'ai réalisé un montage avec mes photos et mon logiciel et je partage avec vous ce très beau texte.

    J'ai été ramasser quelques pommes sous le pommier de Marie, j'en ferais de la compote que je dégusterais en pensant à elle.

    Je viendrais sur vos blog ce soir car à 10 heures le chauffeur de la mutuelle vient me chercher pour me conduire à l'hôpital afin de passer un examen chez la gynécologue, examen que je déteste mais bon il faut y passer de temps en temps!

    A tantôt, Cigalette

    Les pommes de Marie

     

    Les pommes de Marie

     


    6 commentaires
  • Bonjour, plus je dort, plus je suis fatiguée, je paresse le matin, j'ai dur de m'extraire de ma tenue de nuit, je baille en m'en décrocher la mâchoire!!

    Bref il faudra tout de même que je passe sous la douche pour me donner un coup de fouet!

    Mais il n'y a pas que moi qui paresse dans les fauteuils, Woopy fait un dodo mais en gardant tout de même un œil sur sa maîtresse il semble dire...Et alors qu'est ce que tu attends pour te mettre en route, je veux aller me promener moi...

    Poussette comme toujours est collée à mon bras gauche, couchée sur mon bureau, elle a une belle vue sur le jardin mais surtout sur les mésanges qui reviennent sous les fenêtres...j'ai même déjà vus un rouge gorge fouiller l'herbe!

    Cet après-midi Demain 11 heures je vais chez la kiné, encore deux séances après celle de demain, cela me fait du bien, à voir la suite...

    Ce matin je vous propose quelques photos prise il y a quelques jours sur le sentier de ma balade, là aussi le paysage change doucement de teinte.

    J'accompagne les photos d'un superbe poème de Maurice Carême.

    A tantôt, Cigalette

    Couleur automnale

    Couleur automnale

    Couleur automnale

    Couleur automnale

    Couleur automnale

    Couleur automnale

     

    L'automne

     

    L'automne, au coin du bois,

    Joue de l'harmonica.

     

    Quelle joie chez les feuilles!

     

    Elles valsent en bras

    Du vent qui les emporte.

     

    On dit qu'elles sont mortes,

    Mais personne n'y croit.

     

    L'automne, au coin du bois,

    Joue de l'harmonica.

     

    Maurice Carême

     


    18 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique