• La gare est triste

    Bonjour, mardi lorsque je me suis rendue à la gare pour prendre mon billet...au distributeur, c'était d'une tristesse incroyable!

    Depuis que la gare a fermé ses portes, que plus aucun employé n' accueille les voyageurs avec le sourire, au travers de la porte vitrée, il n'y a plus de visage derrière le guichet pour vous conseiller.

    Sur le quai, une machine a remplacé l'homme, sur son écran, elle vous indique avec froideur les opérations à effectuer pour se procurer son billet et tant pis si il y a un bug, débrouillez-vous...

    C'est ce qui m'est arrivé mardi lorsque j'ai cochés les cases pour mon billet pour Liège, je cochais " 2 ème classe" et la machine têtue revenais sur 1ère classe...

    Un coup d'œil à gauche, un coup d'œil à droite pas une âme susceptible de m'aider!

    Alors, je suis passée à la case "payement ", et pour une fois dans sa vie Cigalette voyagera en 1ère classe, ce sera mon "œuf de Pâques" car le voyage aller et retour est à moins 50%... au prix d'un aller et retour en semaine en 2 ème classe.

    Mais ce n'est pas ce soucis qui m'a attristé mais la solitude de la petite gare, je me rappelle un extrais de l'histoire que Marie a écris sur sa vie:

    "Papa travaillait à Liège et partait à cinq heures du matin et rentrait à six heure du soir.

    A cette époque il y avait beaucoup d'hommes qui revenaient du travail et remontaient dans les villages aux alentour, tous les trains étaient bondés d'ouvriers!"

    La gare est triste

     

    Puis il y a aussi le beau poème de Maurice Carême qui m'est revenus en mémoire...

    Cigalette

    La gare isolée ( Maurice Carême )

    On allume les lampes.
    Un dernier pinson chante.
    La gare est émouvante
    En ce soir de septembre.

    Elle reste si seule
    A l'écart des maisons,
    Si seule à regarder
    L'étoile du berger
    Qui pleure à l'horizon
    Entre deux vieux tilleuls.

    Parfois un voyageur
    S'arrête sur le quai;
    Mais si las, si distrait,

    Qu'il ne voit ni les lampes,
    Ni le pinson qui chante,
    Ni l'étoile qui pleure
    En ce soir de septembre.

    Et le " banlieue " le cueille,
    Morne comme le vent
    Qui disperse les feuilles
    Sur la gare émouvante
    Et plus seule qu'avant.

     

    La gare est triste

    La gare est triste

     


  • Commentaires

    1
    Jeudi 13 Avril à 07:14

    Je te comprends c'est triste de remplacer l'homme par une machine 

    Mais ce qui va être certain c'est que tu vas passer une agréable journée avec tes enfants 

    Bisous 

    @ + Francine 

      • Jeudi 13 Avril à 07:18

        Oui c'est triste en effet, oui je vais passé quelques heures avec ma fille et les deux petits, mon fils lui à préféré partir en voyage en Italie, je n'ai plus de nouvelle depuis 3 mois et je ne l'ai plus vus depuis juin! bonne journée

    2
    annie31
    Jeudi 13 Avril à 07:46

    Bonjour Cigalette,

    Et oui, maintenant, il faut faire des économies et la machine remplace l'homme, pas étonnant qu'il y est autant de chômeurs.

    Papa travaillait à la SNCF, il adorait son métier, c'était une autre époque qui hélas ne reviendra pas.

    Profitez bien de ces heures précieuses avec votre famille, ça, ce n'est que du bonheur.

    Bonne journée. Bisous.

     

     

     

      • Jeudi 13 Avril à 07:50

        Bonjour Annie et oui, les machines prennent la place de l'homme, mais lorsque la machine s'emballe, on crie après l'homme...Le temps d'avant nous avions moins, nous travaillions plus mais nous étions bien plus heureux, bonne journée bisous

    3
    Jeudi 13 Avril à 09:21

    belle journée, Cigalette

    bises

    4
    Jeudi 13 Avril à 09:21

    Bonnes fêtes de Pâques à toi et aux tiens, tu ne les passera pas solitaire...

    Beaucoup de gares sont maintenant ainsi abandonné et l'on regrette le temps du chef de gare et de son sifflet...

      • Jeudi 13 Avril à 09:46

        Et pourtant oui dimanche et lundi de Pâques je serais seule, car je rentre samedi à 16 heures, bonne journée

    5
    Jeudi 13 Avril à 20:18

    Nostalgie du bon vieux temps !

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :