• Bonsoir, voici un des livres que ma fille m'a apporté hier, "La sagesse des oiseaux" d'Erik Sablé.

    Je vais le commencer ce soir, ce n'est ni un roman, ni une histoire mais plutôt des comparaisons entre les humains et les oiseaux...

    La sagesse des oiseaux

    La sagesse des oiseaux

    Extrais 1

    Les chasseurs

    Parfois, par rage, énervement, bêtise, amusement ou un  peu de tout cela à la fois, les chasseurs tirent sur une buse.

    Comme ces enfants pervers qui arrachent les ailes des mouches ou les pattes des sauterelles, ils jouissent de détruire ce rêve impossible qu'est l'oiseau.

     

    Extrais 2

    Le martinet

    Le martinet est l'oiseau absolu.

    Il est capable de se nourrir, de dormir et de copuler en volant.

    Il doit tout de même se poser pour la nidification car il est encore incapable de faire son nid dans les nuages.

     

    Voilà, jeudi se termine comme il a commencer c'est à dire dans la pluie, je vous souhaite une agréable soirée.

    Cigalette

     


    9 commentaires
  • Bonjour, comme promis hier soir je vais vous parler un peu plus du livre que m'a fille m'a offert: " La vie secrète des vaches "

    La vie secrète des vaches

    Comme Annie me le demandais en commentaire d'où me vient mon amour pour les vaches, voici ce que je lui ai répondus.

    L'amour pour les vaches vient certainement de mon enfance, car j'étais souvent à la ferme à côté de la maison, Cécile la fermière  ( voilà pourquoi j'ai appelé ma fille Cécile ) m'avait même appris à traire mais c'était encore à la main les machines sont arrivées plus tard, puis je rentrais les vaches le soir du pré à la ferme suivie du chien et de Cécile ou de son frère.

    Et des années plus tard lorsque nous avons emménagé dans la première maison à la campagne, le frère du propriétaire mettait ses vaches derrière la maison, je les surveillais et lorsqu'il fallait les vacciner j'aidais le fermier, ( mon ami Jean-Claude )  puis j'ai été aider pour le vêlage d'une vache et ici je m'arrête souvent devant la clôture où sont les vaches de la plus grosse ferme du village.

    J'aime leur nonchalance, la façon dont elles me regarde, bref je les adore:-)) mais j'ai aussi un pincement au cœur car je sais que beaucoup finirons dans l'assiette mais surtout très en colère lorsque j'apprends la maltraitance dont certain bétail sont victime ,c'est aussi pour cela que j'ai diminuer fortement la consommation de viande de bœuf.

     A présent, voici le résumé du livre, il s'agit de la description de A à Z de la vie des vaches, leur nourriture, pourquoi, elles meuglent, leur sommeil etc.

     

    A la Kite's Nest Farm, les vaches vivent en liberté, Chippy refuse de dormir avec les pieds boueux et fait toujours sa toilette avant de se coucher.

    Fat Hat préfère la présence des hommes à celle des femmes. Le vice caché de Jake est de renifler les émanations du tuyau d'échappement du Lans Rover.

    Colérique et farouchement indépendante, Gemina salue tous les humains qu'elle rencontre d'un hochement de tête.

     

    Dans son délicieux et très inattendu ouvrage, Rosamund Young nous donne des chroniques affectueuses, drôles et touchantes du monde des vaches avec lesquelles elle vit depuis plus de cinquante ans.

    Loin de l'agriculture intensive, respectueuse de l'environnement, elle nous offre ici le plus convaincant et plus amusant des plaidoyers contre la souffrance animale.

    Rosamund Young est fermière dans le centre de l'Angleterre depuis presque cinquante ans, La vie secrète des vaches est son premier livre.

     

    " Rosamund Young a écrit un   livre d'observation, d'affection, d'amitié, Rosamund Young a écrit un livre de tendresse, de compassion, de complicité.

    Rosamund Young a écrit, oui c'est bien ça, un livre d'amour pour les vaches."  François Morel

     

    Voilà, j'ai commencé le livre hier soir et il m'a emballé de suite...et une autre bonne nouvelle reçue ce matin via Messenger, ma fille et les enfants viendrons lors des vacances de carnaval passé une journée avec mamy Cigalette!

    A tantôt, Cigalette


    9 commentaires
  • Bonsoir, je vous présente mon nouveau livre de chevet, un style de lecture qui ne met pas habituel mais jusqu'à présent j'apprécie.

    "L'amour au jardin" a été écris par Alain Baraton, il est responsable du Domaine national de Trianon et du Grand Parc de Versailles depuis 1982.

    J'ai trop mal au dos pour vous écrire tout le résumé de ce livre, mais vous pourrez le lire sur cette photo.

    Un bouquin un rien sensuel, libertin, botanique, bucolique, humoristique...

    L'amour au jardin

    L'amour au jardin

    A la fois drôle, instructif mais aussi parfois un rien "osé ' ce livre se lit sans se casser la tête.

    Comme je ne lis que le soir dans mon lit cela me repose un  peu et me fait aussi sourire.

    Voilà, ce soir je suis un peu courbaturée d'avoir monter et descendus les 4 volées d'escaliers afin de ranger les décorations de Noël, puis j'ai lessive, nettoyé et fait deux mini balade avec Woopy, la pluie trop présente pour aller trop loin.

    Je vous souhaite une bon ne soirée, Cigalette

    L'amour au jardin

     Liblue le chaton de mon fils

     

     

     


    7 commentaires
  • Hier soir, je suis montée dans ma pièce-débarras avec l'intention de trier un peu le bureau où s'entasse une trentaine de livres destinés à être vendus ou donné, ceux que le bouquiniste n'a pas racheté.

    Un à un je l'ai range en un tas, lorsque soudain m'apparait un livre que je n'ai jamais vus, ni jamais lus, certainement encore un bouquin que la tante de Camille m'avait donné.

    Sur la couverture un œil bleu semble m'observer.

    Il m'a attirée comme un aimant!

    Son titre ne m'a pas accroché au premier abord; " JE SUIS LA " son auteur: Clélie Avit

    Je laisse malgré tout tomber le rangement et comme il fait froid dans la pièce, je redescends avec le livre, je m'assied et je commence à lire le résumé qui en plus d'être très court ne m'inspire guère car lorsqu'il s'agit d'histoire d'amour...Bof je n'aime guère!

      Une histoire d'amour peut-elle naître en s'allongeant auprès d'une inconnue endormie?

    Avant même d'être publié, le premier roman de Clélie Avit a déjà provoqué l'enthousiasme de plus de dix éditeurs étranger qui en ont acquis les droits de traduction  et a reçu le prix Nouveau talent attribué par la Fondation Bouygues Télécom, le quotidien Metronews et les éditions Lattès.

    Clélie Avit vit près de Nice, elle est professeur de physique-chimie et de danse. 

    J'ouvre le livre et je lis la première page du chapitre 1 et là chose étonnante je suis emportée par les premières lignes et lorsque je suis au lit, je met mes lunettes sur mon nez et lorsque Poussette est bien installée sur moi, je continue ma lecture.

    Mais après le quatrième chapitre, mes yeux commencent à êtres lourds, je ferme mon  livre mais je vais le prendre avec pour l'hôpital si jamais je dois attendre je pourrais suivre Elsa et Thibault...

    C'est tout de même étrange que depuis quelques semaines déjà même mon auteur favoris me laissais indifférente et là, soudain ce bouquin qui vient de je ne sait où m'accroche dès la première page! 

    Bon je vous laisse car le chauffeur sera là à 7h30, je vais prendre une douche, donné à manger à mes animaux, sortir Woopy et vérifier que j'ai bien tout mes papiers pour mon échographie.

    Je vais aussi mettre une petite tartine dans mon sac car je dois être à jeun et je suis tellement habitué à manger tôt que lorsque je dois rester sans manger j'en ais des nausées!

    Je vous souhaite une bonne matinée Cigalette

     

     

     

     

     


    5 commentaires
  • Bonjour, hier soir comme il n'y avait pas grand chose à la télévision et que de surplus j'étais assez fatiguée, j'ai tout éteins puis accompagné de Woopy je suis montée pour fouillé ma bibliothèque.

    Je suis redescendue avec quatre bouquins, je les ais déposé sur ma table de nuit puis j'ai allumé ma radio sur musique classique et je me suis bien calée dans mon lit.

    Woopy sous sa couette et Poussette couchée sur moi et comme d'habitude elle a mis ses deux pattes sur mon cou puis s'est endormie, alors j'ai saisi le premier livre de la pile,  " Rosa Candida " reçus de la tante de Camille, j'ai lus le résumé et j'ai commencé à lire les premières lignes...

    Pour finir j'ai clos mon livre après le cinquième chapitre!

    Il est rare que je sois directement emportée par un livre, mais là, je me suis vite retrouvée aux côtés d'Arnljótur, je participais à son dernier repas en compagnie de son vieux père et de son frère autiste avant de partir pour une longue aventure.

    Puis j'ai pris l'avion avec lui, me suis retrouvée à l'hôpital lors de son opération de l'appendicite et ce toujours accompagnée de ses boutures de roses enveloppée dans des morceaux de journal humide...

    J'ai clos le livre seulement lorsque mes yeux sont devenus lourds et c'était au cinquième chapitre...

    Rosa Candida

    Ce matin j'ai été chercher des renseignements sur Google au sujet de l'auteur: Audur Ava Olafsdóttir

    Rosa Candida

     

    J'ai découvert aussi d'autres romans écris par elle et j'espère bien les trouver, peut être en deuxième main sur le net.

    Mais ici j'ai hâte de découvrir comment ce jeune homme va créer ses roses à huit pétales et sans épines...

    J'aime les roses, j'ai hélas plus que deux rosiers au jardin, dont le plus vieux date de 2001 et vient encore du jardin de l'autre maison, mais j'en remettrais en automne, car j'adore leur parfum et surtout leur beauté!

    Cigalette

     


    6 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique