• Aujourd'hui , en Belgique c'est la fête des pères...Le mien je ne l'ai vu qu'une seule et unique fois!

    J'ai bien essayé de lui écrire en joignant des photos de ses petits enfants, mais cette année là, 2004, il m'a tout renvoyé et il avait écris une phrase que je ne peux effacer de ma mémoire; " Oubliez-moi vous êtes une erreur de ma jeunesse "

    Et pourtant combien de fois n'ai je pas rêvé de le revoir, de mieux le connaître mais à quoi bon, je m'étais donc résignée a le mettre entre parenthèse, mais à chaque fête des pères, j'allais chez monsieur Google et je tapais son nom et son prénom, il était artiste peintre- sculpteur qui sait...

    Et aujourd'hui comme d'habitude à la fête des papas, j'ai écris son nom et prénom dans le moteur de recherche et cette fois il y avait un lien, mais pas n'importe lequel, un avis de décès d'il y a 2 jours, il est mort à l'âge de 86 ans.
     
    Il est donc partis sans que je n'aie eu la chance de le connaître mieux, mais malgré cela je le remercie de m'avoir donné en héritage, le don du dessin, de l'or dans mes doigts, repose en paix papa, malgré tout je t'aimais! Nous avions beaucoup de points en commun, l'amour de l'art, du beau et de la nature. J'avais aussi appris que lui aussi faisait de la photo...
    La seule photo que je possède de lui est une vieille découpe de journal, que son ex femme, ma mère m'avait envoyé il y a plus de 30 ans!

    Il s'en est allé sans que je ne le connaisse vraiment!

     
    En 2009 j'avais écris un poème qui lui était destiné, mais après cette douloureuse réponse reçue en 2004 je n'ai jamais osé lui envoyé.
     

    A mon père, cet inconnu,

     

    Tout ce que j’ai de toi,

    C’est ce morceau de journal,

    Une photo jaunie par le temps.

    Où tes trais s’estompent lentement.

    Une seule phrase s’y trouve,

    Une heure avec Jean Desterck.

    Ce minuscule lambeau de papier,

    Je l’ai recollé encore et encore,

    Et depuis toutes ces années,

    Mes questions restent sans réponses,

    Mais que s’est-il donc passé ?

    Ma mère l’a tu seulement aimée ?

    Ou n’étais-ce qu’une amourette,

    Juste de quoi passé le temps.

    Mais nous trois, tes enfants,

    Sommes-nous des accidents ?

    Nous n’étions encore que des bébés.

    On nous a séparés, et tous dispersés,

    Lors de ma dernière tentative,

    A te connaître un peu mieux,

    Tu m’as rejetée, tu m’as gommée à jamais,

    Comme une faute, un mot incorrect,

    Sur une feuille du journal de ta vie.

    Une tache s’estompe, s’efface sans laisser de trace,

    Mais un enfant, lui, il vit, grandis, et souffre aussi.

    « Vous êtes une erreur de jeunesse, »

    Voilà la réponse, que tu as donnée à ma lettre.

    Pourtant je ne voulais pas t’importuner,

    Juste te questionner, tes origines, ton passé,

    Un jour, une personne m’a soufflé à mon oreille,

    Que dans tes veines coule un sang mêlé, un sang étranger,

    Une sève qui, il y a bien longtemps, appartenait a tes ancêtres,

    Des nomades d’une contrée lointaine, où steppe, taïga,

    Plateaux montagneux, forêts et fleuves se côtoient.

    Je ne voulais pas m’imposer, juste te regarder,

    Examiner tes traits un instant, noyer mes yeux,

    Dans ton regard et y découvrir ton pays, tes racines.

    Ton visage ovale, tes yeux bridé, tes cheveux foncés,

    Tes pommettes saillantes et ta fine moustache tombante,

    La Mongolie est-elle le berceau de nos ancêtres ?

    Si oui, alors je te dis,  « merci, merci papa, j’en suis très fière, »

    Francine ta fille

     

    Cigalette

     

     


    17 commentaires
  • Bonjour, tantôt j'ai été charmée par une fleur de pavot rouge qui s'est ouverte ce matin au jardin.

    Les graines me vienne encore de mon amie regrettée Marie, mais Marie est un peu partout au jardin car j'ai beaucoup de fleurs qui me vienne d'elle.

    Il s'est ouvert ce matin

    Il s'est ouvert ce matin

    Il s'est ouvert ce matin

    Puis il y a aussi les Lysimaque de Marie.

    Il s'est ouvert ce matin

    Et celles-ci...

    Il s'est ouvert ce matin

    Il s'est ouvert ce matin

    Je vous souhaite un beau dimanche qui je pense va être ensoleillé...

    Cigalette

    Les fleurs de Marie

    L'ami qui te connaît vraiment est toujours à tes côtés ( proverbe chinois )

     


    11 commentaires
  • Bonjour, hum sentez-vous la bonne odeur de pain qui flotte sur les blogs participants au projet 52-2019 semaine 23 de chez MA  ce matin?

    Et bien hier j'ai suivis pour vous la réalisation d'un bon pain fait maison de A jusqu'à Z.

    Heureusement que la maison de mon amie se trouve juste en face de la mienne, je n'ai eu qu'à traverser la route afin de suivre chaque étape et de prendre des photos.

    Et juste avant qu'elle ne retire le pain du four...hum quelle délicieuse odeur de bon pain!

    Voici un haïku écris pour l'occasion:

    Dans la cuisine

    La bonne odeur du pain

    Chatouille mon nez

    La réalisation d'un PAIN de A à Z

    La réalisation d'un PAIN de A à Z

    La réalisation d'un PAIN de A à Z

    Et pour accompagner ces photos, un très beau poème de Maurice Carême

    Sous la chaleur de tes mains,

    La pâte éclosait au pétrin

    Comme un grand liseron

     

    De chaque pétale

    Le soleil du four

    Faisait un pain doré.

     

    Mais au fil des jours,

    Ton amour,

    Ton merveilleux amour

    Nous faisait retrouver,

    Dans chaque miette éparpillée,

    Ton cœur entier.

     

    Par contre de ce pain ci je n'en mange pas...Sinon je ferais des bulles!

    La réalisation d'un PAIN de A à Z

    Je vous souhaite un bon WE Cigalette

     

     

     

     


    34 commentaires
  • Bonsoir, voilà j'ai été faire mes examens cardiologique, je dois y retourner le 25 pour mettre un holter, je fait de la tachycardie à l'effort, donc contrôle durant 24 heures.

    J'ai dut pédaler mais je n'ai put le faire très longtemps à cause des douleurs aux genoux! Cœur 54 à la minute avec des moments plus accélérés.

    Je n'ai pas ressentis, c'est le médecin qui l'a vus sur le moniteur.

    Voilà, pas de soucis à première vue.

    Il pleut bien et j'ai rallumé un peu le chauffage car la maison est déjà humide!

    Mes examens cardiologique

    Je vous souhaite une bonne soirée, Cigalette

     


    7 commentaires
  • Bonjour, hier fin de journée lors de ma dernière balade j'ai observé une bergeronnette des ruisseaux, tout comme la bergeronnette printannière, celle-ci agite sans cesse sa queue.

    Mais elle est plus colorée, du jaune, du noir, du blanc et du gris et elle vit principalement près des ruisseaux!

    La bergeronnette des ruisseaux

    La bergeronnette des ruisseaux

    La bergeronnette des ruisseaux

    La bergeronnette des ruisseaux

    La bergeronnette des ruisseaux

    La bergeronnette des ruisseaux

    L'après-midi, j'ai travaillé au jardin, coupé quelques branches d'un de mes saules tortueux qui commençaient à gêner la croissance de mon buddleia.

    Puis j'ai mis un tapis anti enracinement sur le petit sentier entre deux parterres et autour du petit bassin, ainsi moins de travail, car mon dos s'en ressent.

    La bergeronnette des ruisseaux

    La bergeronnette des ruisseaux

    Pendant ce temps, Giordano faisait sa toilette tout en m'observant!

    La bergeronnette des ruisseaux

    Remarquez sous la table, le vieux piège à taupes que j'ai trouvé sur le sentier!

    Et le soir j'ai terminé mon petit éléphant au crochet, modèle extrait du livre que ma fille m'a offert tout en regardant l'enregistrement de " Quatre mariages pour une lune de miel, que de jolies robes mais aussi des commentaires assez cinglants surtout à la fin!!

    La bergeronnette des ruisseaux

    La bergeronnette des ruisseaux

    La bergeronnette des ruisseaux

    Voilà, cet après-midi, un chauffeur de ma mutuelle vient me chercher pour me conduire à l'hôpital pour mon examen cardiologique.

    Je vous souhaite une agréable journée Cigalette

     

     

     

     

     


    5 commentaires