• Bonjour, et si nous commencions la journée en parlant...d'amour!

    Ah l'amour, quelle jolie chose, quel beau sentiment, mais l'amour existe également chez les petites bêbêtes et hier j'ai vus...

    Elles sont enlacées

    Sur un lit de grand chardon

    Bêtes à Bon Dieu

     

    Un amour de...Coccinelles

    Un amour de...Coccinelles

    Un amour de...Coccinelles

    Et un peu avant juste deux jolies coccinelles, dont une qui venait de naître car elles n'avait pas encore ses points bien visibles.

    Un amour de...Coccinelles

    Un amour de...Coccinelles

    Un amour de...Coccinelles

    Un amour de...Coccinelles

    Je vous souhaite un bon début de semaine, hier au marché, je me suis achetée ce superbe livre à l'état neuf pour 3,50 euros!

    Un amour de...Coccinelles

    Un amour de...Coccinelles

     

     


    14 commentaires
  • Bonjour, voici un insecte qui a vraiment une vie très brève, l'éphémère.

    Haïku de Simone visiteuse fidèle de mon blog:

    Ballet dans le ciel

    Ephémère est ton vol

    Vie passagère.

    Les éphémères sont pratiquement incapables de se nourrir, d'ailleurs cela leur serait inutile car leur vie est incroyablement courte, quelques jours, voir pour certaines espèces, quelques heures seulement!

    Et encore si entre temps ils ne sont pas dévorés par un oiseau ou même une libellule!

    Sitôt éclos, mâles et femelles s'accouplent en plein vol au cours d'une danse très chorégraphique, faite de montées et de descentes successives.

    Puis la femelle retourne immédiatement dans l'eau et dépose ses œufs dont le nombre oscille selon les espèces, entre 300 et 8000, ce travail effectué, elle meurt, d'épuisement sans doute...

    Des milliers d'œufs pondus dans les lacs, les rivières, les étangs, les mares vont sortir des milliards de larves dont une seule une infime proportion parviendra à l'âge adulte, 1, 2 ou 3 années plus tard.

    Toutes les autres servirons de plat de résistance à des multitudes de poissons, d'oiseaux et d'insectes! ( source: revue la hulotte des ardennes n° 21 de 1974 )

    Il y a quelques jours, sur le pont qui enjambe la rivière, une éphémère vivait ses dernières minutes de vie, je lui ais donc proposé de monter sur ma main afin de jouir de quelques secondes de vie de complicité avec une humaine photographe et elle a accepté avec joie.

    Elle s'est prêtée en toute amitié de me servir de modèle pour quelques secondes, ensuite elle s'est envolée vers le paradis des éphémères ou vers le gosier d'un oiseau...

    Naître pour se reproduire voici un destin bien étrange et court!

    En fin d'article dans la hulotte ont peut y lire ceci: Si par malheur les larves d'éphémère venaient à disparaître complètement ce serait dans le petit monde aquatique un bouleversement aux conséquences tellement incalculables qu'il est préférable de ne pas y penser...

    Il ne nous reste plus maintenant qu'à espérer que des produits tel que DDT, du PCB et d'autres insecticides  chimiques sera bientôt très sévèrement réglementé... IL EST GRAND TEMPS CROYEZ- MOI!

    Et aujourd'hui franchement nous sommes encore loin de l'interdiction total des insecticides, pesticides chimiques et ce 45 ans après la parution de cette revue!

    Voici donc mes photos.

    Naître, se reproduire, puis mourrir!

    Naître, se reproduire, puis mourrir!

    Naître, se reproduire, puis mourrir!

    Naître, se reproduire, puis mourrir!

    Naître, se reproduire, puis mourrir!

    Naître, se reproduire, puis mourrir!

    Naître, se reproduire, puis mourrir!

    Naître, se reproduire, puis mourrir!

    Naître, se reproduire, puis mourrir!

    Et pour clore ce billet je vous présente mon premier cube d'éveil pour bébé en tissus.

    Naître, se reproduire, puis mourrir!

     Bonne journée Cigalette

     

     


    8 commentaires
  • Coucou, cela fait plusieurs jours que je scrute avec attention les fleurs sauvage qui poussent sur les bords du sentier.

    Pourquoi? Parce que j'ai hâte de revoir la Trichie Zonée!

    Wat is dat? C'est quoi la Trichie Zonée?

    La Trichie Zonée est un coléoptère polyphage famille des scarabées.

    Cet insecte est magnifique, avec sa fourrure épaisse et rousse sur le dessus de son corps, sa robe couleur jaune et brune, je resterais des minutes à la contempler!

    Et hier ma patience a été une nouvelle fois récompensée avec le retour de la Trichie Zonée ou tachetée.

    http://aesgsf.free.fr/V5/coleopteres-trichius-zonatus-trichie-commune.html

    Elle est de retour...La Trichie Zonée

    Elle est de retour...La Trichie Zonée

    Elle est de retour...La Trichie Zonée

    Elle est de retour...La Trichie Zonée

    Elle est de retour...La Trichie Zonée

    Lundi ma 90 ème photo éditée dans le journal l'Avenir du Luxembourg!

    Elle est de retour...La Trichie Zonée

    Elle est de retour...La Trichie Zonée

    Hier après-midi j'ai confectionné un petit sac à dos pour l'anniversaire de Noé ( 3 ans ) du petit-fils de ma voisine Maggy.

    Elle est de retour...La Trichie Zonée

    Elle est de retour...La Trichie Zonée

    Je vous souhaite une agréable journée, Cigalette

     


    12 commentaires
  • Bonjour, ce matin je vous offre ses photos d'une petite souris des champs que Giordano m'a laissée devant la porte, mais elle n'était pas morte, juste une trace de canine sur le front.

    Je l'ai prise sur ma main, elle y est restée quelques minutes puis ensuite elle a pris ses pattes à son cou et s'est sauvée!

    Giordano lui était rentré pour se reposer!

    La pluie est de retour, je vais en profiter pour faire le ménage, repasser et nettoyer un peu la véranda, car lorsque les animaux rentre du jardin, ils ramènent de la terre, de l'herbe etc.

    Je vous souhaite une agréable journée, Cigalette

    Il lui a laissé la vie sauve!

    Il lui a laissé la vie sauve!

    Il lui a laissé la vie sauve!

    Et pour vous ces iris parées de gouttes de pluie

    Il lui a laissé la vie sauve!


    22 commentaires
  • Oyez, oyez! vous qui passez par ici, aujourd'hui, je vous invite au cirque à ciel ouvert pour venir admirer de véritables acrobates miniatures.

    Elles sont minuscules, la plupart du temps nous passons à côté d'elles sans les voire et pourtant cela vaut la peine de les contempler dans leurs numéros de voltiges et d'acrobaties.

    Elles travaillent toutes sans filet, elles se hissent avec aisance et grâce sur un épis de graminée, se reposent quelques instants, le temps de se désaltérer sur une feuille où perle des gouttes de rosée ou de pluie..

    Même si le plus souvent elles nous donnent des frissons, elles valent la peine d'être observée, dentellières hors paire, elles sont aussi d'une grande utilité car elles se nourrissent de puces et autres parasites.

    La nature nous offre des spectacles fabuleux au fil de nos pas et ce sans débourser un cent.

    Alors chers ami(e)s, je vous en prie ouvrez grands les yeux et contempler ces artistes aux huit pattes qui s'exhibent devant vous.

    Cirque à ciel ouvert

    Cirque à ciel ouvert

    Cirque à ciel ouvert

    Cirque à ciel ouvert

    Cirque à ciel ouvert

    Cirque à ciel ouvert

    Cirque à ciel ouvert

    Cirque à ciel ouvert

    Cirque à ciel ouvert

    Cirque à ciel ouvert

    Cirque à ciel ouvert

    Cirque à ciel ouvert

    Cirque à ciel ouvert

    Cirque à ciel ouvert

    Et pour clore ce billet quelques fleurs du jardin, bonne journée Cigalette

    Cirque à ciel ouvert

    Cirque à ciel ouvert

    Cirque à ciel ouvert

    Cirque à ciel ouvert

    Cirque à ciel ouvert

     


    9 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique