• Bonjour, pas le temps d'écrire un long billet ce matin, car ma voisine et moi partons assez tôt faire les courses du mois, en plus je dois m'acheter un nouveau fer à repasser car même si mon gentil voisin a changer le cordon, à présent mon fer a une fuite!

    Hier soir il m'a fait sauter 4 X mon différentiel, j'ai testé avec d'autres appareils pas de soucis, donc c'est bien mon fer à repasser le coupable!

    Mais je vous offre ce matin quelques bidouillages réalisé avec Photo filtre, un effet de sujet couleur avec fond en N&B.

    Je vous souhaite une agréable journée, Cigalette

    Bidouillages avec Photo filtre

     

    Epervière orangée

    Bidouillages avec Photo filtre

    Rosier rugueux de mon jardin

    Bidouillages avec Photo filtre

    Poussette et le coquelicot

    Bidouillages avec Photo filtre

     


    21 commentaires
  • Bonjour, voici un insecte qui a vraiment une vie très brève, l'éphémère.

    Haïku de Simone visiteuse fidèle de mon blog:

    Ballet dans le ciel

    Ephémère est ton vol

    Vie passagère.

    Les éphémères sont pratiquement incapables de se nourrir, d'ailleurs cela leur serait inutile car leur vie est incroyablement courte, quelques jours, voir pour certaines espèces, quelques heures seulement!

    Et encore si entre temps ils ne sont pas dévorés par un oiseau ou même une libellule!

    Sitôt éclos, mâles et femelles s'accouplent en plein vol au cours d'une danse très chorégraphique, faite de montées et de descentes successives.

    Puis la femelle retourne immédiatement dans l'eau et dépose ses œufs dont le nombre oscille selon les espèces, entre 300 et 8000, ce travail effectué, elle meurt, d'épuisement sans doute...

    Des milliers d'œufs pondus dans les lacs, les rivières, les étangs, les mares vont sortir des milliards de larves dont une seule une infime proportion parviendra à l'âge adulte, 1, 2 ou 3 années plus tard.

    Toutes les autres servirons de plat de résistance à des multitudes de poissons, d'oiseaux et d'insectes! ( source: revue la hulotte des ardennes n° 21 de 1974 )

    Il y a quelques jours, sur le pont qui enjambe la rivière, une éphémère vivait ses dernières minutes de vie, je lui ais donc proposé de monter sur ma main afin de jouir de quelques secondes de vie de complicité avec une humaine photographe et elle a accepté avec joie.

    Elle s'est prêtée en toute amitié de me servir de modèle pour quelques secondes, ensuite elle s'est envolée vers le paradis des éphémères ou vers le gosier d'un oiseau...

    Naître pour se reproduire voici un destin bien étrange et court!

    En fin d'article dans la hulotte ont peut y lire ceci: Si par malheur les larves d'éphémère venaient à disparaître complètement ce serait dans le petit monde aquatique un bouleversement aux conséquences tellement incalculables qu'il est préférable de ne pas y penser...

    Il ne nous reste plus maintenant qu'à espérer que des produits tel que DDT, du PCB et d'autres insecticides  chimiques sera bientôt très sévèrement réglementé... IL EST GRAND TEMPS CROYEZ- MOI!

    Et aujourd'hui franchement nous sommes encore loin de l'interdiction total des insecticides, pesticides chimiques et ce 45 ans après la parution de cette revue!

    Voici donc mes photos.

    Naître, se reproduire, puis mourrir!

    Naître, se reproduire, puis mourrir!

    Naître, se reproduire, puis mourrir!

    Naître, se reproduire, puis mourrir!

    Naître, se reproduire, puis mourrir!

    Naître, se reproduire, puis mourrir!

    Naître, se reproduire, puis mourrir!

    Naître, se reproduire, puis mourrir!

    Naître, se reproduire, puis mourrir!

    Et pour clore ce billet je vous présente mon premier cube d'éveil pour bébé en tissus.

    Naître, se reproduire, puis mourrir!

     Bonne journée Cigalette

     

     


    8 commentaires
  • Bonjour, hier petite balade jusqu'au parc juste avant le retour de la...

    Fragilité d'un vieil abre et force du vent...

    Fragilité d'un vieil abre et force du vent...

    Arrivée à l'entrée du parc je n'ai pas été surprise par le triste spectacle qui s'offrait à mes yeux, car j'avais vus des photos sur la page de mon bourgmestre.

    Le vent a eu raison d'un vieil arbre fragilisé par la maladie et aussi l'humidité importante de ses dernièrs mois!

    Le pauvre arbre s'est abattu sur le petit pont et sur une partie de la petite écluse, celle-là même dont je vous avais mis les photos il y a peu pour le défi de notre amie Lydie.

                                                                                                    AVANT...

    Fragilité d'un vieil abre et force du vent...

    Fragilité d'un vieil abre et force du vent...

    APRES...

    Ce qui m'a inspiré ces deux haïkus.

    Le vent m'a brisé
    J'étais vieux et malade
    ADIEU promeneurs

    Où est l'écluse
    Patrimoine emputé
    Ainsi va la vie

     

     

    Fragilité d'un vieil abre et force du vent...

    Fragilité d'un vieil abre et force du vent...

    Fragilité d'un vieil abre et force du vent...

    Fragilité d'un vieil abre et force du vent...

    Une partie de notre patrimoine détruite par le vent et un arbre.

    C'est déjà le deuxième arbre qui tombe ici, le précédent se trouvait juste à côté de celui-ci!

    Fragilité d'un vieil abre et force du vent...

    Malgré toute cette flotte, je vous souhaite une...

    Fragilité d'un vieil abre et force du vent...

    CIGALETTE

     


    7 commentaires
  • Bonjour, rassurez vous malgré les trompes d'eau qui se sont abattues sur le village hier après-midi, Cigalette ne s'est pas noyée!

    Orage, pluie, vent, la totale, fort heureusement pas de fuite au plafond de ma véranda!

    Mais avant que le ciel ne déverse son chagrin sur nos jardins, j'avais eu le temps de prendre en photos quelques fleurs du jardin de ma voisine d'en face.

    Chez moi, chez elle, chez nous...

    Chez moi, chez elle, chez nous...

    Chez moi, chez elle, chez nous...

    Chez moi, chez elle, chez nous...

    Chez moi, chez elle, chez nous...

    Ses jolies roses

    Chez moi, chez elle, chez nous...

    Chez moi, chez elle, chez nous...

    Et son chat Babette

    Chez moi, chez elle, chez nous...

    Heureusement nous sommes rentrées avant les grosses averses et l'orage! Poussette m'attendais à la fenêtre!

    Chez moi, chez elle, chez nous...

    Chez moi, chez elle, chez nous...

    Chez moi, chez elle, chez nous...

    Chez moi, chez elle, chez nous...

    En voici un que la pluie fait rire...c'est si rare!

    Chez moi, chez elle, chez nous...

    Chez moi, chez elle, chez nous...

    Chez moi, chez elle, chez nous...

    Il n'y a pas à dire là les légumes de ma voisine aurons été bien arrosés!

    Chez moi, chez elle, chez nous...

    En voici une qui s'est endormie au cœur de la fleur!

    Je vous souhaite une agréable journée, pour moi ce seras poster le colis avec les travaux couture réalisé pour ma fille, et si il fait sec, tondre la pelouse, puis je continuerais mon cube d'éveil pour bébé, cadeau pour une amie!

    Cigalette

     

     


    25 commentaires
  • Bonjour et tout d'abord un grand merci pour vos nombreux commentaires sur mon dernier billet de hier, je suis restée longtemps figée sur la lecture de l'avis de décès de mon père, même si je ne le connaissait pas, qu'il m'avait rejetée, je gardais un espoir...Cet espoir s'est éteints avec sa mort, une page de ma vie se tourne aussi!

    Hier dimanche, fut une journée dans l'ensemble assez calme, mis à part en matinée la grande foule au marché.

    J'ai acheté mon colis de légumes et à la brocante un livre sur les Amérindiens et reçus un livre de mon amie.

    Un dimanche très calme

    Un dimanche très calme

    Un dimanche très calme

    A midi pour dîner je me suis préparée des dés de poulet au choux chinois et carottes, curry et lait de coco avec des nouilles chinoise.

     

    Un dimanche très calme

    Mais dès que mes quatre pattes ont sentis la bonne odeur du poulet, ils se sont rappliqué dans la cuisine, surtout Poussette la plus gourmande et Woopy, Giordano lui dormait d'un sommeil profond sur mon bureau!

    Un dimanche très calme

    Un dimanche très calme

    Un dimanche très calme

    Un dimanche très calme

    Un dimanche très calme

    Un dimanche très calme

    L'après-midi du côté de chez moi ce fut très, très calme, tous mes voisins étaient partis, je me retrouvais donc seule d'un côté comme de l'autre.

    Même mon voisin Maurice s'était enfermé chez lui tous les volets clos!

    Lors de mes petites balades je n'ai croisé personne sur le sentier, sauf sur la route où un défilé de vieux tracteurs est passé et que bien entendus j'ai photographié!

    Un dimanche très calme

    Un dimanche très calme

    Un dimanche très calme

    Mais Woopy est heureux car les moutons sont de retour!

    Un dimanche très calme

    Un dimanche très calme

    Fin de journée, pour tuer le temps petit tour au jardin en compagnie de Giordano!

    Un dimanche très calme

    Un dimanche très calme

    Rosier rugueux

    Un dimanche très calme

    Bourdon dans fleur de sauge

    Un dimanche très calme

    Delphinium blue bird

    Un dimanche très calme

     Voilà, je vous souhaite une agréable journée, Cigalette


    8 commentaires